LIVRES

LIVRES
TOXIC-STORY : DEUX OU TROIS VERITES EMBARRASSANTES SUR LES ADJUVANTS DES VACCINS
 
Résumé :couverture Toxic Story
Depuis quelques années, une défiance croissante envers les vaccins gagne la population. Des rumeurs alarmantes circulent sur leurs effets secondaires... Et les atermoiements des autorités politiques et sanitaires sur la toxicité de certains composants entretiennent l’inquiétude. Soucieux de casser ce cercle vicieux, Romain Gherardi lève le voile sur les principaux suspects : les adjuvants aluminiques, présents dans de nombreux vaccins.
Ce livre raconte son histoire, celle d’un professeur hospitalo-universitaire qui, par le plus grand des hasards, voit apparaître dans les années 1990 une pathologie inconnue. La myofasciite à macrophages, comme il l’a nommée, intrigue le monde de la santé autant qu’elle l’inquiète. Mais dès lors qu’il en a identifié la cause – les adjuvants aluminiques –, Romain Gherardi constate un revirement soudain. Articles scientifiques refusés. Financements taris. Réunions pipées. Le mot “vaccin” lui ferme toutes les portes. Il poursuit pourtant ses recherches, avec d’autant plus de persévérance que la pathologie présente de troublantes ressemblances avec d’autres syndromes jusqu’alors inexpliqués : le syndrome de fatigue chronique et le syndrome de la guerre du Golfe. Mais il a beau renverser les dogmes en vigueur – élimination rapide des adjuvants après la vaccination, innocuité de leur faible dose –, accumuler les éléments nouveaux, les autorités sanitaires et les industriels du vaccin persistent dans le déni, ou instillent le doute sur l’interprétation de ses résultats.
 
Analyse :
L'ATC a rédigé une analyse de l'ouvrage de Romain Ghérardi disponible en pièce jointe.
Avec la participation : André Picot et Bruno Van Peteghem.
 
Romain Ghérardi, est le directeur de l'unité INSERM U955 E10 de l'Université Paris-Est "Interaction cellulaires dans le système neuromusculaire", il est également le chef du service d'Histologie-Embryologie de l'Hôpital Henri Mondor (Créteil), centre de référence des maladies neuromusculaires.
 
Le livre : Toxic Story : Deux ou trois vérités embarrassantes sur les adjuvants des vaccins. (256 p. ISBN : 978-2-330-06893-6)
 
Édition Actes Sud Sciences humaines – Questions de santé - 18, rue Séguier, 75006 Paris
Tél. : 01 55 42 63 00
Prix indicatif : 21,00 €.
 

 
CERVEAUX EN DANGER : PROTEGEONS NOS ENFANTS
 
Résumé :Cerveau en Danger, couverture livre
Aujourd’hui, un enfant sur six souffre d’une anomalie du développement neurologique, un sur huit de déficit de l’attention, un sur soixante-huit d’un trouble du spectre autistique.

Ce livre est un cri d’alarme. Il montre comment des produits chimiques - le mercure, l’arsenic, le plomb, les pesticides, les PCB, etc. - que nous croisons tous les jours dans nos environnements, menacent, de façon insidieuse, le développement du cerveau. Cet empoisonnement invisible commence dès les premiers instants de la vie, alors que l’enfant se trouve encore dans le ventre de sa mère. Or, le cerveau, organe particulièrement vulnérable, est unique, irremplaçable. Les dégâts sont irréversibles et lourds de conséquences pour l’individu comme pour la société.

Il est urgent de réagir ! Les solutions existent, mais elles nécessitent une prise de conscience immédiate. Certains poisons, déjà identifiés, doivent être interdits. Nous devons également exiger des tests systématiques pour tout nouvel élément mis sur le marché, ainsi que des contrôles de nos industries. Il est encore possible de protéger les générations futures et il ne faut plus attendre !
 
Analyse :
L'ATC a rédigé une analyse de l'ouvrage de Philippe Grandjean disponible en pièce jointe.
Avec la participation : Marie Grosman, Jean-François Narbonne, Jennifer Oses, André Picot et Nicole Proust.
 
Philippe Grandjean, né en 1950 est un Danois, professeur de médecine environnementale.
 
Le livre :  Cerveaux en Danger : Protégeons nos enfants. (336 p. ISBN : 978-2-283-02911-4)
 
Édition Buchet•Chatel – 7, rue des Canettes, 75006 Paris
Tél. : 01 44 32 05 60 – Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Prix : 22,00 €.
 

TRISTES MINES : IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX ET SANITAIRES DE L'INDUSTRIE EXTRACTIVE
Résumé :Couverture livre : Tristes mines
À une époque où le concept de développement durable vise à supplanter celui d’une croissance économique résolument productiviste, la gestion des risques industriels, perçus dans leur dimension collective, constitue un défi majeur pour nos sociétés. L’accélération d’accidents technologiques (Tchernobyl, Fukushima…), la révélation d’intoxications chroniques (amiante, PCB), les crises qui en découlent, sont autant d’éléments qui conduisent les chercheurs à collaborer, au-delà de leurs disciplines respectives, à la construction d’une intelligence collective du risque. À cet égard, l’exemple de la pollution générée par l’exploitation du bassin minier aurifère de Salsigne (Aude) constitue un sujet de réflexion dont l’étude, inscrite dans une mise en perspective historique, doit permettre non seulement de satisfaire l’impérieuse exigence de connaissance mais encore de développer une démarche prospective efficace, susceptible de poser de nouveaux cadres d’analyse utiles à une meilleure appréhension de l’aléa industriel et de ses incidences dans les rapports environnement – santé – travail.
 
Hervé PUJOL, ingénieur de recherche CNRS (UMR 5815 Dynamiques du droit, université Montpellier 1).
L'ouvrage Tristes mines est le fruit d’un colloque s’étant tenu les 20 et 21 mars 2013 et voulant alerter l’opinion publique sur les risques environnementaux et sanitaires qu’engendre l’exploitation des mines, en prenant, entre autres, l’exemple de Salsigne. 
 
Dans la même thématique, consulter le dossier sur le site Saint-Félix de Pallières: 
 
Le livre : Tristes mines (338 p. ISBN : 978-2-84874-553-4).
 
Editeur : Les Études Hospitalières
Parution : juillet 2014
Collection : À la croisée des regards
Format : 160 x 240mm

Prix : 42 € TTC
 

ENVIROVIGILANCE
 
Une démarche pragmatique pour évaluer et gérer les risques chimiques Tome 1 envirovigilance
 
Résumé :
Dans l’archipel des dangers, les substances chimiques occupent aujourd’hui un espace considérable. On les trouve non seulement dans les activités industrielles, mais encore dans tous les processus professionnels et dans la vie de tous les jours, chez chacun d’entre nous.
Le risque chimique est ainsi devenu tout naturellement le premier risque professionnel, le premier risque environnemental et le premier risque sanitaire. C’est un risque inquiétant, car les approches de sa prévention sont encore très mal maîtrisées, notamment au plan de la traçabilité des utilisations et des expositions et de l’évaluation des impacts.
 
Paul Houeto, Pharmacien et Toxicologue qui dispose d’une double expérience de terrain et d’enseignement, nous offre le fruit de plusieurs années de travail.
Jean-François Narbonne, Professeur de Toxicologie et expert de l'Anses, également membre du comité d'orientation de Préventique a rédigé la préface.
 tom2 envirovigilance
Le tome 1 :  Substances chimiques et santé-sécurité au travail,  vise les enjeux de santé-sécurité au travail. (120 p. ISBN : 978-2-911221-66-8)
 
Le tome 2 : Substances chimiques, environnement et sécurité sanitaire, vise les enjeux de l’environnement et de la sécurité sanitaire. (72 p. ISBN : 978-2-911221-67-5)
 
Édition Préventique – 68 cours de la Martinique, 33000 Bordeaux
Tél. : 05 57 87 45 68 – Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
Prix du Tome 1 : 14,90 €
Prix du Tome 2 : 10,90 €
 

LA SCIENCE ASSERVIE
 
Santé publique : les collusions mortifères entre industriels et chercheurs 
 Couverture livre La science asservie
Résumé :
Dans les discours politiques, la « science » est aujourd’hui omniprésente et les chercheurs sont officiellement convoqués pour énoncer des « vérités scientifiques in-contestables ». Le scandale de l’amiante et celui des pesticides ont dévoilé que des « savants », travaillant pour des industriels, étaient activement impliqués dans une « stratégie du doute » quant aux risques et à leurs conséquences. Un climat de suspicion creuse ainsi le fossé entre les chercheurs et les citoyens. Chacun est alors confronté à ces questions essentielles, s’agissant de la vie, de la mort, de la santé : qui croire ? Qui dit vrai ? Que nous cache-t-on ? À qui profite la science ?
Ces questions sont au cœur de ce livre, qui analyse comment un très grand nombre de scientifiques ont été amenés à s’inscrire dans le processus de confiscation de la science au service des intérêts privés de grands groupes industriels, avec la complicité active de l’État. S’appuyant sur sa propre expérience de recherche et celle d’Henri Pézerat, toxicologue connu pour son engagement scientifique et citoyen contre l’amiante, l’auteur montre comment une recherche fondée sur d’autres valeurs conduit à développer des formes alternatives de production de connaissances qui mettent en synergie des savoirs complémentaires : ceux d’« experts-citoyens » et de « citoyens-experts ». Plus que jamais, la production de connaissances rigoureuses, concernant la réalité des atteintes professionnelles et environnementales, est indispensable pour briser l’impunité de ceux qui, délibérément, ont choisi la mort des autres pour leur plus grand profit.
 
Un livre-réquisitoire contre le mensonge et le cynisme des responsables industriels des catastrophes sanitaires et des savants asservis à leurs desseins.
 
 
Annie Thébaud-mony
La Decouverte
20 Novembre 2014
312 pages  
 
 
Annie Thébaud-Mony est sociologue, directrice de recherches honoraire à l’Inserm, chercheure associée au Groupement d’intérêt scientifique sur les cancers d’origine professionnelle (GISCOP 93) à l’université Paris-XIII. Elle est aussi partie prenante de réseaux citoyens de lutte pour la santé contre les risques industriels. Elle est l’auteur de Travailler peut nuire gravement à votre santé (La Découverte/Poche, 2008). 
Elle est présidente de présidente de l’Association Henri Pézerat 
 

Le livre : La science asservie. Santé publique : les collusions mortifères entre industriels et chercheurs (312 p.)

http://www.asso-henri-pezerat.org/la-science-asservie/

 

Edition : La Découverte/Cahiers libres 

 

Prix : 21 €

 
L’Association Henri Pézerat inaugure sa nouvelle collection « Vécus, Paroles, Mémoires » avec un document exceptionnel, à télécharger en pdf :
Risques, sciences et contre-pouvoirs, un parcours : l'autobiographie d'Henri Pézerat , disponible sur le site de l'Association.
 

UN EMPOISEMENT UNIVERSEL : COMMENT LES PRODUITS CHIMIQUES ONT ENVAHI LA PLANETE
 
Une enquête redoutable sur l'invasion effrayante des produits chimiques dans notre quotidien et notre environnement.
 
Résumé :
couverture livre empoissonement universel
C'est un livre sans précédent. Jamais on n'avait essayé de réunir tous les points pour faire enfin apparaître le dessin complet. Comment en est-on arrivé là ? Comment et pourquoi l'industrie chimique a pu libérer dans l'eau, dans l'air, dans le sol, dans les aliments, et jusque dans le sang des nouveau-nés plus de 70 millions de molécules chimiques, toute différentes les unes des autres ?
Quels sont les liens entre le temps des alchimistes et celui du prix Nobel de chimie Fritz Haber, grand criminel de guerre ? D où viennent Bayer, BASF, Dow Chemical, DuPont, Rhône-Poulenc ? Comment est-on passé de la bakélite des boules de billard et des combinés du téléphone au nylon, puis au DDT et aux perturbateurs endocriniens ? Pourquoi des maladies comme le cancer, l' obésité, le diabète, Alzheimer, Parkinson, l asthme et même l autisme flambent toutes en même temps ? Qui est Théo Colborn, la Rachel Carson du 21ème siècle ? Pourquoi l OMS, la FAO, l'ONU ne bougent-elles pas ? Pourquoi les agences de protection françaises regardent-elles ailleurs ? Comment les normes officielles ont-elles été truquées ? Que contient vraiment l eau dite potable ? Comme les transnationales ont-elles organisé une désinformation planétaire sur cet empoisonnement universel ? Y a-t-il une chance de s en sortir ?
Pour la première fois, tout le dossier est enfin rendu public. Il est effrayant, mais un peuple adulte n a-t-il pas le droit de savoir ? Ce livre, qui donne des noms, des faits, des accointances, ne peut rester sans réponse. C'est l'heure de se lever.
 
Fabrice Nicolino est journaliste. Il est notamment l'auteur de Qui a tué l'écologie ? et de Bidoche : l'industrie de la viande menace le monde aux éditions Les Liens qui Libèrent.
 
Le livre : Un empoissonement universel : Comment les produits chimiques ont envahi la planète (448 p. ISNB : 979-10-209-0137-8)
Parution : 17 septembre 2014
Edition : LES LIENS QUI LIBERENT EDITIONS (LLL)
 
Prix : 23 €
 

PESTICIDES : REVELATIONS SUR UN SCANDALE FRANCAIS
 
Résumé :
couverture livre Pesticides révélation sur un scandale français
C'est un sujet qui peut nous paraître lointain, et pourtant il nous concerne tous. Car les pesticides sont partout, jusque dans la rosée du matin. Et dans la pluie des villes, bien sûr, de toutes les villes de France.

Pour cette raison et quelques autres que vous apprendrez, les conséquences sanitaires de l'exposition aux pesticides sont d'ores et déjà massives. Des centaines d'études, à l'échelle internationale, montrent que ces produits de la chimie de synthèse agissent, même à des doses infinitésimales, sur notre équilibre le plus intime. Le cordon ombilical du fœtus, le système endocrinien, la fabrication du sperme sont atteints. Les cancers et les maladies neurologiques se multiplient.

Ce n'est pas drôle ? Non. Mais les auteurs de ce livre ont pris un parti : celui de raconter des histoires avec de vraies gens. Vivantes, parfois extravagantes. Depuis 1945, l'industrie des pesticides a pris le pouvoir en France, sans que personne s'en doute. Cet ouvrage donne des noms, livre des dates, fouille les archives. Oui, on a truqué des congrès prétendument scientifiques. Oui, les industriels ont infiltré, et continuent de le faire, les commissions officielles chargées du contrôle des pesticides. Oui, l'« agriculture raisonnée », que les pouvoirs publics français présentent comme la solution de l'avenir, est une farce, une incroyable manipulation.

En lisant ce récit passionnant, vous découvrirez le rôle scandaleux de la haute administration de notre pays dans la mort de milliards d'abeilles. Vous découvrirez comment on dissimule l'existence de milliers de malades. Vous découvrirez une vérité que personne ne pouvait soupçonner.

 
Fabrice Nicolino est journaliste (Politis, Télérama, Géo, Le Canard Enchaîné, Terre Sauvage). Il est l’auteur du livre "Un empoisonnement universel : Comment les produits chimiques ont envahi la planète" paru en 2014. 
François Veillerette est enseignant. Il a été président de Greenpeace France, et de Générations Futures (dont il est actuellment le porte parole) et  il est président  de PAN Europe.
 
Le livre : Pesticides : Révélation sur un scandale Français (384 p. EAN : 9782818501702)
 
Edition : Fayart
Colletion : Pluriel
Format Poche : 110 x 178 mm
Parution :  21 juin 2011
 
Prix : 9,60 €

NANOTOXIQUE : UNE ENQUETE DE ROGER LENGLET
 
Résumé :
couverture livre nanotoxique une enquête
Avec ce premier livre en français sur la toxicité des nanoparticules, Roger Lenglet tente de prévenir un nouveau scandale sanitaire d’une ampleur inimaginable.
Les produits contenant des nanoparticules ont envahi notre quotidien
Invisibles à l’œil nu, ces nouvelles molécules hightech façonnent aujourd’hui la matière atome par atome pour concevoir des objets aux propriétés fantastiques : plus résistants que l’acier et plus légers que le plastique, antibactériens et autonettoyants, élastiques à volonté…
Sans cesse, les ingénieurs en recherche et développement inventent de nouvelles applications des nanos qui sont commercialisées sans le moindre contrôle, en déjouant la réglementation les obligeant à tester la toxicité des substances avant de les vendre. Or, il s’avère que ces nanoparticules sont souvent redoutables – elles sont si petites que certaines peuvent traverser tous les organes, jouer avec notre ADN et provoquer de nombreux dégâts.
 
Grâce à son enquête aussi rigoureuse qu’explosive, Roger Lenglet a retrouvé les principaux acteurs des nanotechnologies.
Il livre ici leurs secrets et les dessous de cette opération de lobbying menée à l’échelle planétaire qui continue de se déployer pour capter des profits mirobolants au détriment de notre santé.
 
Roger Lenglet, philosophe et journaliste d'investigation, est l'auteur de nombreux livres d'enquête s'intéressant tout particulièrement à la santé, à l'environnement et au lobbying industriel. Il est membre de la Société française d'histoire de la médecine.
Avec Marie Grosman, il est coauteur de l'essai Menace sur nos neurones (Actes Sud, 2011).

Retrouver la vidéo de présentation du livre : http://youtu.be/TM8wumsICxI
 
Le livre : Nanotoxiques : Une enquête (240 p. ISBN : 978-2-330-03034-6)
http://www.actes-sud.fr/nanotoxiques-une-enquete-de-roger-lenglet
 
Edition : Actes Sud
Parution : Mars 2014
Format : 135 x 215 mm
 
Prix : 22 €
 

SECURITE ET PREVENTION DES RISQUES EN LABORATOIRE DE CHIMIE ET DE BIOLOGIE
 
couverture livre Securité et Prévention des risques en laboratoire de Chimie et de Biologie
Un ouvrage collectif de référence.
 
Résumé :
C’est le successeur du célèbre « Picot-Grenouillet » qui, bien que les risques chimiques représentent toujours une partie importante de l’ouvrage, couvre désormais d’autres risques présents dans les laboratoires.
On y trouve, avec l’aspect médical en bonne place, et pour toile de fond la réglementation en vigueur, l’essentiel indispensable à la prévention et à la protection dans les domaines organisationnels, chimiques, biologiques, rayonnements (ionisants et non ionisants)… et des annexes ciblées sur des thèmes spécifiques.
Vous trouverez, ci-joint, la plaquette descriptive et le bon de commande de cet élément indispensable à tout laboratoire scientifique, plaquette que nous vous remercions de bien vouloir diffuser largement avec, si vous le jugez utile, le message accompagnateur ci-dessus.
 
Jean Ducret, est docteur en chimie-physique. Ingénieur de recherche au CNRS à Mulhouse (CRPCSS, ICSI, IS2M ; 1970-2008) il a été chargé de mission aux risques chimiques de la délégation Alsace du CNRS (2008-2012). Membre fondateur et secrétaire de l’Association de prévention appliquée aux risques industriels (Association PARI-Strasbourg).
André Picot, ingénieur chimiste, est directeur de recherche honoraire du CNRS. Toxicochimiste, créateur de l'Unité de prévention du risque chimique du CNRS, il est expert français honoraire auprès du Comité d'experts scientifiques sur la surveillance des atmosphères de travail de la Communauté européenne. Président de l'Association Toxicologie Chimie de Paris (ATC-Paris) il poursuit son action en toxico et écotoxicochimie pour une meilleure sensibilisation aux risques chimiques et aux impacts sur l’environnement.
 
Le livre : Sécurité et Prévention des risques en laboratoire de chimie et de biologie (1120 p.)
 
Editeur : Lavoisier
Collection: Tec & Doc
Parution : Décembre 2013
Format : 155 x 240 mm
 
Prix : 170 €
 
Pour information, les droits d’auteurs sont versés à l’Association de Toxicologie Chimie de Paris (ATC-Paris) 
Pour des commandes en nombre, contacter directement l’éditeur.

TOXIQUE PLANETE : LE SCANDALE INVISIBLE DE LA MALADIE CHRONIQUE
 
Résumé :
couverture livre Toxique planète le scandale invisible des maladies chronique
Notre monde de plus en plus toxique induit non seulement un développement de l’hermaphrodisme chez les ours blancs et des changements de sexes des poissons, mais il affecte aussi la reproduction humaine : diminution de l’âge de la puberté chez les filles, développement des malformations génitales, baisse de la qualité du sperme… Si l’inquiétante montée de l’incidence du cancer de l’enfant en Europe (+ 1 % par an depuis 30 ans) commence à être connue, on sait moins que les maladies chroniques menacent l’ensemble de la planète : elles sont une véritable bombe à retardement en Inde et en Chine notamment. Aujourd’hui, 63 décès sur 100 dans le monde sont le fait des maladies chroniques (cardiovasculaires, cancers, maladies respiratoires, diabètes, etc.) contre 37 dus aux maladies infectieuses. La mise à jour du caractère toxique de milliers de molécules diffusées depuis 1945, la découverte récente des « perturbateurs endocriniens » et de leurs effets biologiques et sanitaires, la découverte de l’importance de l’imprégnation fœtale sur la descendance génétique (hérédité des influences environnementales acquises, en rupture avec les certitudes de la génétique du XXe siècle) sont autant d’éléments d’une révolution en cours dans la pensée biomédicale, et de la nécessité de nouvelles politiques de santé à l’échelle mondiale. L’OMS qualifiait en 2011 cette épidémie mondiale de maladies chroniques de « catastrophe imminente ». Il est temps de comprendre et d’agir.
 
André Cicolella est l’auteur notamment de Alertes Santé (Fayard) et de Le Défi des épidémies modernes (La Découverte). Toxicologue, il est conseiller scientifique à l’Institut national de l’Environnement et des Risques (INERIS) et enseignant à l’École des affaires internationales de Sciences Po Paris. Il est cofondateur et président du Réseau environnement santé qui est à l’origine de l’interdiction du bisphénol A dans les biberons et les contenants alimentaires, de l’interdiction du perchloréthylène dans les pressings ou de la prise de conscience des effets de l’aspartame.
 
Le livre : Toxique planète : Le scandale invisible des maladies chroniques (320 p. EAN : 9782021061451)
 
Edition : Seuil
Collection : Antropocène
Parution : 10 octobre 2013
 
Prix : 19 € TTC
Prix version numérique : 13, 99 € TTC

MON RETOUR A LA VIE
 
couverture livre mon retour à la vie
Résumé :
Cet ouvrage est le récit poignant d'une jeune femme fauchée par le destin. Suite à sa vaccination contre l'Hépatite B, sa santé se dégrade inexorablement et commence alors un interminable voyage au coeur de l enfer. Malgré son angoissante errance dans un univers médical désemparé et incapable d'enrayer le mal mystérieux qui éteint lentement sa vie, elle choisit de ne pas renoncer à se battre. Consciente que ses jours sont comptés et mue par la rage de vivre, elle décide de suivre son instinct, s'engage dans une course contre la montre et parvient à s'extirper des griffes de la maladie. 
Plus qu un récit, un formidable message d'espoir...
 
Christiane Bee, enseignante dans le Lot-et-Garonne.
 
 
Analyse : par André Picot ( à télécharger au format pdf).
Dans son livre « Mon Retour à la Vie », Christiane Gabrielle BEE retrace son long calvaire qu’elle qualifie modestement de « souffrance de 15 longues années », mais le chemin qu’elle a décidé d’emprunter constitue en réalité un défi personnel particulièrement courageux. Rechercher la cause de pathologies « quasi- indécelables par les
examens médicaux classiques », selon ses propres termes, et se heurter par ailleurs à l’indifférence , voire l’agressivité des spécialistes dont le vrai rôle est de poser un diagnostic réaliste est, en effet, un sacré défi!
Cette dure réalité vécue par de nombreux patients relève d’un parcours du combattant épuisant et malheureusement souvent sans issue eu égard à l’impuissance de la médecine classique devant des symptômes extrêmement diffus. Pour autant, comme le remarque l’auteur, ceci ne doit nullement nous encourager à faire « l’apologie de certaines médecines parallèles qui comptent de nombreux illuminés dangereux ou d’innombrables escrocs ».

L’histoire de cette jeune femme est édifiante et n’est hélas pas unique en son genre. Atteinte de troubles neuromusculaires très handicapants et soucieuse
d’en connaître l’origine, elle soupçonna d’abord l’hydroxyde d’aluminium contenu dans l’injection vaccinale. Cet adjuvant est un stimulant de l’immunité qui peut , à long terme, se révéler être un dangereux toxique du système nerveux central chez certaines personnes.
Ceci est bien évidemment mis en doute par les autorités en charge de ces problématiques sanitaires, alors même que ces pathologies liées aux sels hydrosolubles d’aluminium ont été mises en évidence par des chercheurs français!

Le « paradoxe français » est une bien triste réalité dans le domaine de la prévention!! Au fil de ses investigations, Christiane BEE suspecta un 2ème toxique, le mercure élémentaire.
Les amalgames dentaires constituent la source principale d’intoxication mercurielle dans les pays développés, à l’exception du Japon et des Pays Scandinaves, ces derniers ont récemment interdit leur usage. Ces alliages sont généralement réalisés à partir d’un gramme de mercure sous forme élémentaire dont il ne reste plus que 500 mg une dizaine d’années plus tard. Le mercure libéré à partir de l’amalgame peut se disséminer majoritairement dans les zones de l’organisme riches en lipides,
notamment dans le cerveau et les reins où il peut occasionner des dégâts redoutables.
D’autre part, la génétique nous enseigne que nous ne sommes pas égaux devant l’élimination de cet élément stocké dans le cerveau. Tout comme pour l’aluminium, la neurotoxicité du mercure élémentaire à faible dose est contestée par diverses instances sanitaires tant françaises qu’européennes.
Rares sont les professionnels de le santé réellement capables de prendre en compte toutes les pathologies insidieuses qui affectent les individus exposés à de faibles quantités de métaux traces toxiques (souvent appelés « métaux lourds » à tort).

Le Dr Jean-Jacques Melet fut l’un d’entre eux. Il sacrifia sa vie pour la défense de patients exposés à divers métaux toxiques (mercure, plomb, cadmium, manganèse, aluminium…) dont l’ un des effets communs est généralement d’affaiblir les défenses immunitaires.
Dans notre société surindustrialisée, les spécialistes de la santé devraient prêter une oreille plus attentive à toutes les victimes innocentes d’agressions chimiques chroniques. Pour que cette écoute devienne une réalité dans leur pratique quotidienne, les thérapeutes devraient s’orienter vers une médecine qui prendrait en  considération toutes les agressions chimiques et/ou électromagnétiques que l’homme subit dans l’environnement au quotidien.
 
Former les professionnels de la santé à la médecine environnementale est devenu un devoir urgent auquel nous ne pouvons désormais plus nous soustraire.
Cela nécessite une réforme profonde de l’enseignement qui devrait s’appuyer sur une approche pluridisciplinaire associant la chimie, la biologie et l’étude de l’environnement dans le but d’une plus grande efficacité. Fait paradoxal, notre pays, qui se veut pourtant être un des leaders en matière de lutte pour la qualité de l’environnement, a totalement occulté cette impérieuse nécessité de solide formation des médecins dans le Grenelle de l’Environnement…

Un fâcheux oubli qui sera lourd de conséquences pour l’avenir.
Il me reste à remercier Christiane BEE pour son témoignage si poignant. Je souhaite que son message d’espoir soit entendu également par tous ceux qui ont pour mission d’améliorer la santé de leurs concitoyens. Félicitations, Madame BEE, pour la leçon de courage que vous nous donnez et qui pourrait servir d’exemple admirable à tous les abandonnés des méfaits quotidiens de certains produits chimiques toxiques à faible dose.
 
Le livre : Mon retour à la vie : Le long cheminement de la détoxication des métaux lourds.
 
Edition : Baudelaire
Parution : Novembre 2014
 
Prix : 14 €
 

LES EFFETS DU MERCURE SUR NOTRE SANTE

 

Résumé :

Les effets du mercure sur notre santé

Peu de personnes sont conscientes du nombre considérable d’études scientifiques prouvant que le mercure est le métal le plus dangereux pour notre santé et qu’il a été prouvé à maintes reprises que l’amalgame dentaire (plombage) en est la première source d’exposition. Les manifestations précoces de l’intoxication chronique au mercure sont souvent peu caractéristiques et rendent le diagnostic particulièrement difficile : fatigue, vertiges, dépression, irritabilité, anxiété, insomnies, instabilité émotionnelle, céphalées… Bernard Windham compile plus de 800 documents scientifiques traitant des effets du mercure sur la santé et dans lesquels sont notamment évoqués les liens possibles avec la sclérose en plaque, les maladies d’Alzheimer et de Parkinson, la fibromyalgie, l’autisme, l’hyperactivité, etc. Quand la France s’interroge sur l’avenir de son système de protection sociale, il est urgent de s’intéresser aux causes possibles des affections modernes.

 

Une analyse claire et détaillée de la littérature scientifique effectuée par le chimiste américain Bernard Windham sur les liens entre l'exposition au mercure de la population et le développement de nombreux problèmes de santé.

 

Bernard Windham, est un ingénieur américain ayant travaillé pour des agences gouvernementales et des Commissions consultatives scientifiques.

 

Préface d'André Picot, traduction : Isabelle Montigny.

 

Le livre : Les effets du mercure sur notre santé (152 p.).

http://www.lulu.com/shop/bernard-windham/les-effets-du-mercure-sur-notre-sant%C3%A9/paperback/product-4558213.html

 
Prix : 14,95 € HT

OUVRAGES DE REFERENCES EN RISQUES CHIMIQUES RECOMMENDES PAR L'ATC-PARIS
 

Titre : Chemical Hazards in the Workplace.

Auteur : Scott RM.

Parution : 1989

Edition : Lewis Publisher. Chelsea. Michigan.

Chemical Hazards in the workplace

 

 

 

 


Titre : Handbook of Laboratory Health and Safety : A guide for the preparation of a chemical hygiene plan.
Auteurs : Stricoff S., Walters D.B.

Parution : 1995.

Edition : 2ed. J Wiley & Sons. New York.

 Handbook of Laboratory Health and Safety

Titre : Hazardous laboratory chemicals : Disposal guide.

Auteur : Armour M. A.

Parution : 2003

Edition : 3 ed. CRC. Press LLC. Boca Raton.

 Hazardous Laboratory Chemicals Disposal guide

Titre : Safety in the Chemistry an Biochemistry Laboratory.

Auteurs : Picot A. et Grenouillet pH.

Parution : 1995

Edition : VCH Pu. New York.

Safety in the chemistry an Biochemistry Laboratory

Titre : Guide d’Analyse du Risque chimique.

Auteur : Martel B.

Parution : 1997

Edition : Dunod. Paris.

Guide d'analyse du risque chimique

Titre : Traité du Risque chimique.

Auteur : Margossia N.

Parution : 2010

Edition : Tec-­‐Doc, Lavoisier. Paris

Traité du risque chimique

Titre : Les Risques chimiques environnementaux : Méthodes d’évaluation et Impacts sur les Organismes.

Auteur : Amiard JC.

Parution : 2011

Edition :  Tec & Doc, Lavoisier. Paris.

Les risques chimiques environnementaux : Méthodes d'évalution et Impacts sur les organismes

Titre : Risque chimique au Laboratoire : Guide à l’usage des Médecins du travail et des Manipulateurs.

Auteur : Lagnier I.

Parution : 2013

Edition de l’Ecole Polytechnique, Palaiseau.

Risque chimique au laboratoire : Guide à l'usage des medecins du tarvail et des manipulateurs

Titre : La Sécurité et la Prévention des Risques en Laboratoires de Chimie et de Biologie.

Auteur : Picot A. et Ducret J.

Parution : 2013

Edition : Tec-­‐Doc, Lavoisier. Paris.

La sécurité et la prévention des risques e, Laboratoires de Chimie et de Biologie
 
 

OUVRAGES DE TOXICOLOGIE CONSEILLES PAR L'ATC-PARIS
 

Titre : Pathologie toxique en milieu de travail.

Auteur : Testud F.

Parution : 1998

Edition : 2 ed. ESKA . Paris

Couverture livre Pathologie toxique en milieu de travail

Titre : Toxicologie

Auteurs : Viala A. et Botta A.

Parution : 2005

Edition : 2 ed. Tec & Doc, Lavoisier. Paris

Couverture livre Toxicologie

Titre : Toxicologie Industrielle et Intoxications Professionnelles

Auteurs : Lauwerys R., Haufroid V., Hoet P. et Lison D.

Parution : 2007

Edition : 5 ed. Elsevier-Masson. Issy les Moulineaux

couverture livre Toxicologie industrielle et intoxication professionnelles

Titre : Casarett & Doull's Toxicology: The Basic Science of Poisons

Auteur : Klaassen C. D.

Parution : 2008

Edition : 8 ed. McGraw Hill Medic. New York

couverture livre Casarett & Doull's Toxicology : the Basic Science of poison

Titre : General and Applied Toxicology

Auteurs : Ballantyne B., Marrs T. et Syversen T.

Parution : 2009
Volume : 1-6

Edition : 3ed. J Wiley & Sons. Chichester.

couverture livre General and applied Toxicology
 

ECOTOXICOCHIMIE APPLIQUEES AUX HYDROCARBURES
 Ecotoxicochimie appliquée aux hydrocarbures Lavoisier
L’écotoxicochimie est une nouvelle branche de l’écologie qui étudie les atteintes néfastes des produits chimiques sur l’environnement et la santé, à partir des données récentes de la chimie et de la biologie, en s’appuyant sur la toxicochimie, discipline d’interface élaborée en 1979.
En tant que chimistes, spécialistes en toxicochimie, André Picot et Frédéric Montandon se sont associés à plusieurs autres experts pour dresser un panorama complet des risques liés à la pollution par les hydrocarbures.
 
Résumé :
L’écotoxicochimie, est une nouvelle branche de l’écologie qui se propose d’aborder les atteintes néfastes des produits chimiques sur l’environnement et la santé, à partir des données récentes de la chimie et de la biologie, en s’appuyant sur la toxicochimie, discipline d’interface élaborée en 1979. Les hydrocarbures, famille de base des composés organiques, ont été sélectionnés comme première approche dans Écotoxicochimie – Applications aux hydrocarbures. Ces produits chimiques sont à l’origine de la carbochimie et de la pétrochimie et leur prise en compte a permis de jeter les bases d’une prévention des risques aussi bien toxicochimiques qu’écotoxicochimiques. Risques liés en particulier à toutes les pollutions hydrocarbonées qui devraient être beaucoup mieux encadrées, tant en milieu domestique que dans les milieux de travail ou dans l’environnement. Ainsi ces hydrocarbures sont impliqués dans des pollutions maritimes retentissantes, qui restent malheureusement toujours d’actualité. Si les pollutions engendrées par l’exploitation maritime du pétrole sont également très inquiétantes, un autre sujet apparaît de plus en plus préoccupant avec l’extraction du gaz et des huiles de schiste, dont la technique mise en œuvre faisant appel à la fracturation hydraulique horizontale, est constituée d’un véritable cocktail chimique à faire frémir bien des toxicologues avertis… Sans précédent dans la littérature scientifique, toutes les propriétés toxiques des composés les plus utilisés sont présentées clairement dans cet ouvrage, à partir des références bibliographiques les plus actualisées. En tant que chimistes, spécialistes en toxicochimie, soucieux de comprendre pourquoi certains produits chimiques peuvent être dangereux pour la santé et l’environnement, les auteurs André Picot et Frédéric Montandon associés à plusieurs autres spécialistes, présentent, à la fin de l’ouvrage, une approche préventive, basée sur la sélection de produits de substitution notamment pour les solvants organiques. Trente-quatre fiches résumées dites de ToxicoÉcotoxicoChimie (FRTEC) devraient permettre de faire le bon choix parmi les principaux hydrocarbures couramment utilisés, en particulier comme solvants, et ceci dans de multiples disciplines. Par son approche novatrice, cet ouvrage sera indispensable aux professionnels des industries, des PMI et PME de tous les domaines traitant ou utilisant les hydrocarbures ou leurs dérivés, mais aussi aux responsables de santé publique ou des milieux de travail, aux organisations gouvernementales et non gouvernementales, et aux écologistes de tous horizons… sans oublier les enseignants et étudiants en chimie, en biologie et en écologie désireux de mieux comprendre pourquoi la chimie est à la base de la vie, qu’il nous faut protéger au mieux.
 
LES COORDINATEURS
André Picot, ingénieur chimiste, docteur ès sciences, est directeur de recherche honoraire du CNRS. Toxicochimiste, créateur et 1er directeur de l’Unité de prévention du risque chimique, UPS 831 du CNRS(1989-2001), il est expert français honoraire auprès du Comité d’experts scientifiques sur la surveillance des atmosphères de travail de la Communauté européenne (SCOEL, Luxembourg, 1990-2006). En tant que président de l’Association toxicologie-chimie (ATC-Paris) il poursuit le développement de la toxicochimie et de l’écotoxicochimie, en vue d’une meilleure prévention des risques chimiques et d’une amélioration de l’information sur les dangers éventuels des produits chimiques.
Frédéric Montandon est docteur ès sciences en biochimie, biologie cellulaire et moléculaire. Après un stage à l’American Health Foundation de New-York, il a été toxicologue au département d’étude sur la sécurité du médicament de Synthelabo Recherche. Il est actuellement spécialiste en toxicologie et biotechnologie.
 
LES AUTEURS
Marcel Castegnaro, Docteur ès sciences, directeur de recherche honoraire, Centre international de recherche sur le cancer (CIRC)
Aurélie David, Association Toxicologie Chimie (ATC-Paris)
Joëlle David, Association Toxicologie Chimie (ATC-Paris) Pierre David, Association Toxicologie Chimie (ATC-Paris)
Jean Ducret, Docteur en chimie-physique, ingénieur de recherche honoraire, chargé de mission aux risques chimiques du service de prévention et sécurité de la délégation Alsace du CNRS, Habilité IPRP (intervenant en prévention des risques professionnels)
Chantal Fresnay, Ingénieur hygiène, sécurité, environnement, spécialiste en toxicochimie, Thales, Campus polytechnique
Josyane Guéry, Pharmacienne, Unité de Prévention du Risque Chimique, UPS 831, CNRS, Collaboratrice d’André Picot
Gérard Keck, Professeur de toxicologie, École vétérinaire de Lyon, ingénieur hygiène, sécurité, environnement, spécialiste en toxicochimie, Thales, Campus polytechnique
Jean-François Narbonne, Docteur ès sciences en toxicologie, professeur de toxicologie à l’université de Bordeaux 1
Christelle Pons, Journaliste scientifique, Unité de Prévention du Risque Chimique, UPS 831, CNRS, spécialiste en communications informatisées
Francis Rocchiccioli, Pharmacien, docteur ès sciences physiques, praticien hospitalier (Hôpital Saint-Vincent de Paul, Paris), enseignant en médecine et chercheur à l’Université Paris Descartes
Jérôme Tsakiris, Chargé d’études à l’Association Toxicologie Chimie.
 
 
Le livre : Ecotoxicochimie appliquée aux hydrocarbures (668 p.)
 
Edition : Lavoisier
Parution : Mai 2013
Format : 170 x 240 mm
 
 
Prix : 195 €

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir