NOS MEMBRES DISPARUS

NOS MEMBRES DISPARUS

L'ATC-Paris a perdu son très grand Ami.

Maurice Rabache nous a quitté le 5 novembre 2015.

Les mots d'André Picot pour Maurice :

L’ATC - Paris,
A la grande tristesse de vous annoncer qu’aujourd’hui, notre grand ami, Maurice qui fut notre fidèle et efficace secrétaire général, vient de nous quitter après une longue et terrible maladie.
Son épouse Michèle et leurs enfants l’ont en permanence soutenu avec beaucoup d’amour et un courage remarquable.
Nous venons de perdre plus qu’un ami, un frère, tant il s’est investi pour créer et faire se développer harmonieusement l’ATC.
Maurice, tu vas laisser un grand vide, tant par ta gentillesse et ton grand cœur, étaient pour nous un soutien permanent et essentiel.
Aujourd’hui, l’ATC-Paris est doublement triste, car notre ami, Michel Gaillardin, qui fut avec Francis Pétouille tous deux de l’INSERM parmi les pères fondateurs de l’ATC, vient de perdre son jeune fils, atteint d’une très grave maladie.
Aux deux familles de nos deux amis, l’ATC présente toutes ses sincères condoléances


maurice et andreMerci aux nombreux Amies et Amis, dont les courriels, ont apporté à la Famille de Maurice, un fervent réconfort.

C'est l'ATC, dans sa grande diversité qui se retrouve dans ces courriels, que nous aimerions vous faire partager.

Maurice, l'Association Toxicologie Chimie de Paris et à Nouméa, te portera toujours dans son coeur.

André.

 

 

 


hommage elke

 

elke maurice

 

 

 

 

Elka (Genève)

 

 


Chers Amis,
Je suis sincèrement désolée pour la perte de Maurice RABACHE qui m’a accueillie si gentiment et si professionnellement lors de mon premier contact avec l’ATC.
Mes meilleures pensées vont à André PICOT, brillant Président de l’ATC et à la famille de Maurice RABACHE.
Une fidèle supportrice de l’ATC.


Anne Marie (Bourach le Haut)

 

Mes plus sincères condoléances vont à tous ceux qui l'ont connu et apprécié.
Je suis tellement désolée de constater que les savants ne sont pas à l'abri des maux que pourtant ils ont passé leur vie à décrypter et à combattre.
 Bien sincèrement.


Annie (Paris)

 

Si cela est possible, merci de bien vouloir transmettre à la famille de Maurice RABACHE mes plus sincères condoléances.
Maurice était une fabuleuse personne que j'ai eu l'honneur de rencontrer lors de ma formation à l'ATC et qui a su nous faire partager son amour de la toxicochimie, de la recherche du pourquoi/comment : de la Vie tout simplement.
Un grand MERCI !


Carole

 

C’est avec une immense peine que j’apprends cette bien triste nouvelle.
Je me sens un peu orpheline aujourd’hui, mais comme tant d’autres, j’imagine.
Maurice transmettait son savoir avec tellement de disponibilité, de gentillesse et de bienveillance.
Transmettez mes plus sincères condoléances à sa famille.

Christelle (Saint Herblain)

 

Je viens d'apprendre en vous lisant après quelques jours d'absence, le décès de Maurice.
Je suis attristé et je vous présente à vous qui avaient tant travaillé avec lui, mes condoléances.
Je garde un merveilleux souvenirs des journées de formation de l'ATC (pour moi c'était en 2008 ou 2009 je pense) et l'énergie et la gentillesse de Monsieur Rabache a fortement contribué à rendre cette année passé avec vous, ô combien inoubliable et d'un apport en connaissance sans commune mesure avec les différentes formations professionnelles disponibles. Je pense à sa famille biensûr mais également à André tant ce formidable duo, d'une formidable complémentarité, étaient pour nous, d'indissociables talents brillants d'intelligence.
Avec tristesse et reconnaissance


Christophe (Dordogne)

 

En ces temps de tristesse, je réalise combien nous sommes privilégiés d'être en bonne santé et d'avoir été épargnés par la fureur de fanatiques religieux.
Puissent mes condoléances tardives apporter un peu de réconfort à la famille et à tous les membres de notre association qui ont connu et apprécié Maurice. Dignement respectueux.

Eloy (Paris)

 

Je suis de tout cœur avec vous, dans cette épreuve difficile, et j’envoie toute l’énergie qu’il faut à vous, ses amis de route et sa famille notamment, pour que son souvenir reste chaleureux, et altruiste. J’aimais bien Maurice aussi, son côté « bon papa » qui ne rechigne pas à donner de sa connaissance. Grosses bises à tous et bon courage.

Isabelle (Nouméa)

 

Cette triste nouvelle m'a beaucoup peinée.
Je garde un souvenir extraordinaire de Maurice, homme passionné et passionnant.
Je pense bien à vous tous et à sa famille. Bien à vous

Maïté

C’est avec beaucoup de tristesse que j’apprends cette nouvelle.
Je me rappelle encore les conversations que j’ai eues avec Maurice, lorsque je m’intéressais à cette formation de toxico chimie, au cours de laquelle, j’ai beaucoup « ramer » mais aussi tellement appris de Maurice et d’André et de beaucoup d’autres intervenants. Il m’a encouragé à faire cette formation, même si j’avais des doutes sur mes capacités à suivre…
Je garderai le souvenir d’un homme profondément humain et intéressant.
Toutes mes condoléances à sa famille.

Marielle (La Rochelle)

Je suis désolée de ne pas avoir donné de nouvelle et cette nouvelle m'attriste aussi beaucoup.
Maurice m'avait tellement soutenue et avait tellement d'affection pour moi que j'aurais bien aimé lui rendre hommage au moment voulu.
 André, toutes mes affectueuses pensées t'accompagnent plus particulièrement, toi qui a été son fidèle compagnon pendant tant d'année.
Que vous dire d'autre sinon que ma peine est grande et que j'adresse toutes mes condoleances à sa famille: ils peuvent être fier de Maurice..
Bien a vous.

Marie-Chantal (Dijon)

Je me rappelle de Maurice faisant encore un exposé sur le VTR en 2011, de sa présence tout au long de la formation, de sa grande gentillesse et de son écoute bienveillante que j'ai appréciée.
Tu peux transmettre mes amitiés à sa femme que j'ai du voir une fois au moins.
A bientôt.

Philippe (Paris)

Je suis si triste...l'hommage est parfait .
A bientôt.


Saadia (Chatenay Malabry)

J’ai rencontré Maurice lors de nos cours à l’ATC. C’était un homme d’une extrême gentillesse, à l’écoute et accessible. Il avait la volonté de partager son intérêt pour la toxicologie, et je pense qu’avec ses amis de l’ATC, il a contribué à faire bouger les lignes dans le domaine de la toxicologie.
Je garde en mémoire nos moments d’échanges et de convivialité lors de nos pauses-déjeuners.
Dans ces moments difficiles, j’adresse aux proches de Maurice et à l’ATC mes sincères condoléances.


Samuel (Lille)

Je suis très triste du départ de Maurice. C'est une grande perte tant humaine que du fait de ses connaissances extraordinaires.
Malheureusement nous sommes tous mortels mais on n'arrive pas à se faire au départ des amis..quant en plus ils nous ont ouvert les yeux par leur enseignement...
J'aimerai pouvoir envoyer un petit mot à l'épouse de Maurice aurais tu son adresse ?
En tout cas je penserai fort à lui et à sa famille à 15 h.
Et je suis aussi bien peiné pour Michel Gaillardin. Perdre un enfant c'est terrible
Merci par avance
Bien amicalement.

Thierry

Nous sommes très peinés d’apprendre le décès de Maurice Rabache que nous avions connus lors de notre formation. Bien que diminué par la maladie, il était toujours passionné par la toxico-chimie et nous avions pu apprécier son extrême gentillesse. Nous présentons à toute l’équpe nos sincères condoléances.

Martine et Michel (Sallanches)


promo 2012 Maurice et la Promo 2012

 

 

PROCHAINEMENT...