cadmium

ACCUEIL

L'Association Toxicologie-Chimie (ATC)

L'ATC a été créée il y a une trentaine d’années pour Former, Informer, Expertiser sur les Dangers des Produits  chimiques en milieu de Travail, dans l’Alimentation et dans l’Environnement.Ce travail permanent de l’ATC se      concrétise par :
  • L’élaboration de Dossiers de synthèse sur des sujets d’actualité (une vingtaine de mises en ligne progressives).  La grande majorité de ce type de dossiers est en accès libre pour tout public. Par contre, l’actualisation de ces  dossiers sera uniquement accessible aux adhérents.
  • La réalisation de Fiches toxicochimiques complètes ou résumées sur des produits chimiques toxiques, dont les données d’information toxicologiques ou environnementales sont en général peu accessibles ou incomplètes. 
  • Des nouvelles brèves, concernant des problèmes sanitaires ou environnementaux signalés par les milieux scientifiques ou les médias.

Découvrez l’ATC, son Histoire, ses Adhérents et les Membres de son Conseil d’Administration,

Retrouvez nos sujets d’Actualité, nos Formations, nos Dossiers... 

Adressez-nous vos commentaires, vos avis, vos questions, vos préoccupations, dans le cadre du domaine de  compétence des membres de l’ATC nous mettrons tout en œuvre pour répondre à vos attentes.

Si vous partagez nos valeurs, si nos sujets vous intéressent, si vous souhaitez participer en nous  aidant à prolonger nos actions, ADHÉREZ ! 

Par avance un grand merci.

 

Riz Cadmium toxicité

Un article « Lanceur d’Alerte » du Monde du 17 mars 2018 (page 7) met en garde contre les effets toxiques du Cadmium, un des trois principaux Métaux Traces Toxiques (avec le Mercure et le Plomb) et qu’on persiste à classer dans les Métaux Lourds... pas si lourd que ça d’ailleurs ! Pour les chimistes, la densité du Cadmium est de 8,65 à 20°, contre 14,1 pour le Hg par exemple, ce qui rapproche plutôt le Cadmium du Zinc (7,1) lequel est classé Métal Léger... Cherchez l’erreur ?


Il faut savoir qu’en France, l’apport alimentaire du Cadmium provient des fruits de mer (mollusques...) des abats animaux (rognons, foie...) mais aussi des céréales (blé, riz...) ce qu’on évite de mettre en avant et qui sont pourtant, à la base de la consommation quotidienne. Il ne faut pas oublier le Tabac, le Cannabis dont les fumées sont riches en Cadmium (en moyenne de 1 à 2 µg/jour).


En France, lors de plusieurs Colloques sur la Santé et les Produits chimiques, tant au Sénat qu’à l’Assemblée Nationale, l’ATC, par la voix de son Président, a mis en garde depuis de nombreuses années, concernant les effets perturbateurs endocriniens puissants des Métaux Traces Toxiques. En particulier, le Cadmium interfère avec les récepteurs des 3 Hormones sexuelles humaines (Testostérone, 17ß-Oestradiol et Progestérone). Ceci peut expliquer diverses graves pathologies dont les cancers touchant la sphère sexuelle (cancer de la prostate, cancer du sein...).


Il est important de signaler une éventuelle synergie avec certains Pesticides (Organochlorés, Glyphosate...) réputés d’être aussi de puissants perturbateurs endocriniens touchant, entre autres, la sphère sexuelle.


Il serait urgent de mieux informer sur les Dangers du Cadmium et que le Gouvernement français prenne plus en considération les éventuels problèmes de Santé lors de l’importation de Phosphates (à base des Engrais phosphatés) plus ou moins riches, selon les provenances, en Cadmium.

Paris, le 14 mai 2018
André PICOT
Toxicochimiste
Président de l’ATC